Barillec Marine : Le peak shaving au service de l’efficience énergétique

Un des enjeux majeurs du transport maritime est de réduire l’émission de gaz polluants et la consommation d’énergies fossiles pour maîtriser l’impact des activités sur l’environnement et préserver la planète.

23 Mai 2019
Barge Zourite

L’avenir du bateau électrique semble tout tracé. Mais si la propulsion électrique connaît un intérêt grandissant, elle n’est toutefois pas adaptée à toutes les activités en mer ou sur voie d’eau. Parmi les solutions proposées par Barillec Marine, des technologies offrent notamment des alternatives aux contraintes d’exploitation de petites liaisons maritimes ou fluviales pour le transport de passagers ou le cabotage, par exemple.

La propulsion diesel-électrique est adaptée pour des navires nécessitant plusieurs points de fonctionnement (variation d’allures), exigeant une discrétion acoustique dans l’eau (navigation en milieu sensible, sur voies navigables urbaines…), des navires utilisant des systèmes de positionnement dynamique, des navires réalisant des dessertes fluviales ou maritimes courtes.  Mais ce n’est pas toujours la solution la plus efficiente. En y associant un système de stockage d’énergie on peut rendre la propulsion diesel-électrique plus efficiente.

 

Le Peak shaving ou écrêtage de pointes, proposé par Barillec Marine, technologie utilisée par les fournisseurs et distributeurs d’énergie de réseaux terrestres, permet de gérer les pics de charge et de restituer la puissance nécessaire en temps voulu. Afin d’éviter un surdimensionnement des moteurs diesels, Barillec Marine préconise l’installation d’un système de stockage qui optimise la production d’énergie nécessaire pour des laps de temps très courts. C’est une réponse adaptée pour gérer des pics de charge très variables, sans émissions polluantes (CO2, NOX, SOX…). En réduisant la puissance installée on réduit aussi la facture de carburant et les coûts d’exploitation et d’entretien (intervalle).

 

Le peak shaving permet de dimensionner la production électrique au besoin d’exploitation nominal du navire et non au cas de fonctionnement le plus défavorable.

Grâce aux solutions proposées par Barillec Marine la puissance diesel installée peut être divisée jusque par 2, l’efficacité énergétique est améliorée et les coûts de maintenance réduits. Dans le cas d’un refit de navire, le peak shaving, intégré dans l’installation existante, optimise l’efficacité d’une propulsion hybride à énergie fossile et énergie électrique.

 

Pour un navire effectuant jusque 30 fois par jour des navigations de 4 minutes tous les quarts d’heure, l’économie de carburant estimée est de l’ordre de 20%. « L’investissement peut être réalisé sur des bateaux neufs ou existants, l’économie sur la facture de carburant permettant de justifier à elle seule la dépense. A cela s’ajoutent le confort dans la conduite du navire, la réduction du bruit et des désagréments liés aux odeurs de gasoil !

Voir tous les articles